Loading...

Axes de recherche

AXES DE RECHERCHE

La programmation scientifique du Réseau Québécois COVID-Pandémie s’articule autour de cinq axes de recherche, qui constituent ensemble les différentes phases d’une pandémie, ou encore, d’une crise sanitaire. Un sixième axe, transversal, incarne pour sa part les différents leviers institutionnels et sociétaux qui peuvent être mobilisés au sein d’une même crise.

AXE 1 : PRÉVENTION ET CONFINEMENT

Direction

Patricia Conrod, professeur titulaire, Département de psychiatrie et d’addictologie, Université de Montréal

Résumé

L’Axe 1 Prévention et confinement englobe l’ensemble des projets de recherche intéressés par l’étude et l’évaluation des mesures de prévention, mise en œuvre avant une crise et déployées au début d’une crise sanitaire. Les projets de cet axe peuvent traiter de prévention auprès groupes de populations particulièrement vulnérables, de l’acceptabilité sociale des mesures de prévention en termes économiques et sociaux, des effets des mesures de prévention sur la santé mentale, ou de toute autre enjeu qui interpelle la caractérisation des mesures de prévention probantes et de leur utilisation dans un contexte donné.

Une attention particulière est portée à la mobilisation communautaire et citoyenne en matière d’identification et de mise en œuvre des mesures de prévention.

Programmation

À venir…

AXE 2 : TRANSMISSION ET DIAGNOSTIC

Direction

Hugo Soudeyns, professeur titulaire, Département de microbiologie, infectiologie et immunologie, Université de Montréal

Résumé

L’Axe 2 Transmission et diagnostic s’intéresse à la caractérisation du virus (de la génomique virale aux modes de transmission et d’infection et de sa réponse immunitaire et inflammatoire.
De façon corollaire, il aborde également la modélisation des expériences précliniques, le développement des marqueurs, de tests diagnostiques et de vaccins.

Programmation

À venir…

AXE 3 : URGENCE ET RÉANIMATION

Direction

Dr François Lamontagne, interniste et professeur titulaire au Département de médecine
Denis Boutin, patient partenaire, Université de Sherbrooke

Résumé

L’Axe 3 Urgence et réanimation s’intéresse principalement à la phase des manifestations sévères de la maladie qui surviennent en cours de la pandémie. À cette étape, les patients sont vulnérables et ont besoin de soins spécialisés. La vitesse d’intervention auprès de ces patients peut avoir un impact majeur sur les types de traitement, leurs durées et influer sur leurs chances de survie.

En temps régulier (hors pandémie), les caractéristiques de l’environnement de travail de l’équipe de soin intensif sont déjà sous pression. La disponibilité des ressources adéquates qui permettent une vitesse d’intervention optimale constitue pourtant la clé permettant d’assurer un traitement efficace des patients. L’exemple de la COVID 19 nous a montré que, le nombre élevé de patients, la complexité des cas, la protection adéquate du personnel et des patients, la disponibilité de l’équipement et la durée de séjour dans un environnement de haute surveillance, a grandement exacerbé cet enjeu.

Cet axe concentre les travaux de recherche sur l’optimisation des ressources collectives (par région ou par province). Le manque de données probantes sur les techniques de coordination ou d’optimisation des ressources n’encourage pas actuellement le développement d’outils ou de ressources dédiées à cette sphère d’activité. Les recherches du groupe visent à contribuer à la construction de données probantes dans ce créneau d’optimisation.

Les travaux de recherche de l’axe visent à répertorier, analyser, mesurer, tester et identifier des mécanismes ou outils probants qui permettront d’améliorer le succès des traitements offert aux patients tous en considérant les ressources limitées mises à la disposition des centres hospitaliers. Ils viseront également à nous en apprendre davantage sur l’optimisation de l’organisation et la gestion des ressources qui mèneront à une augmentation du succès auprès des patients atteints d’une forme aiguë de la maladie. Les travaux retenus viseront à :

  • S’assurer que les bons cas (gravités et types) soient traités aux bons endroits (compétences et équipements) et au bon moment :
    – réduire des temps d’accès;
    – optimiser les ressources dans un objectif de maximiser les ressources financières et humaines rares;
    – optimiser l’usage des compétences réparties sur le territoire;
  • Augmenter la quantité de données nous permettant de réaliser une analyse des temps, mouvement, traitement des patients au cours de la période de prise en charge par le système de santé;
  • Évaluer la satisfaction des patients.

Programmation

À venir…

AXE 4 : TRAITEMENTS ET ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES ATTEINTES

À venir…

AXE 5 : RÉTABLISSEMENT ET NORMALITÉ

Direction

Dr Annie Leblanc, professeure agrégée, Département de médecine familiale et de médecine d’urgence, Université Laval

Résumé

L’Axe 5 Rétablissement et retour à la normalité se penche sur les conséquences à moyen et long terme de la pandémie sur l’ensemble de la population, avec une attention particulière aux groupes de personnes plus vulnérables.

Aborder les manifestations persistantes de la maladie (COVID longue, réadaptation, etc.) et des effets des mesures sanitaires (santé mentale, processus de deuil) nous permettra ainsi de nous informer sur le suivi des cycles pandémiques et, finalement, boucler la boucle avec l’Axe 1 en identifiant les mesures de prévention probantes en préparation de la prochaine crise.

Programmation

À venir…

AXE 6 : LEVIERS SYSTÉMIQUES

Direction

À venir…

Résumé

L’Axe 6 Leviers systémiques se penche sur l’ensemble des acteurs, forces et autres mécanismes au sens large qui participent à l’établissement de structures permettant de répondre à une crise – politiques publiques, technologies, éthique, mobilisation sociale, etc. Ces leviers peuvent parfois s’avérer des sources d’innovation que l’Axe 6 cherchera à documenter.

Programmation

À venir…