Loading...

Thématiques de recherche

THÉMATIQUES DE RECHERCHE

La programmation scientifique du Réseau Québécois COVID-Pandémie s’articule autour de cinq thématiques de recherche, qui constituent les différentes phases d’une pandémie ou d’une crise sanitaire. Une sixième thématique transversale incarne pour sa part les différents leviers institutionnels et sociétaux qui peuvent être mobilisés au sein d’une même crise.

AXE 1 : PRÉVENTION ET CONFINEMENT

Direction

Directrice: Roxane de la Sablonnière, professeure titulaire, Département de psychologie de l’Université de Montréal
Co-directrice: Caroline Lebeau, candidate au doctorat, citoyenne partenaire

Résumé

L’Axe 1 Prévention et confinement englobe l’ensemble des projets de recherche intéressés par l’étude et l’évaluation des mesures de prévention, mise en œuvre avant une crise et déployées au début d’une crise sanitaire. Les projets de cet axe peuvent traiter de prévention auprès groupes de populations particulièrement vulnérables, de l’acceptabilité sociale des mesures de prévention en termes économiques et sociaux, des effets des mesures de prévention sur la santé mentale, ou de toute autre enjeu qui interpelle la caractérisation des mesures de prévention probantes et de leur utilisation dans un contexte donné.

Une attention particulière est portée à la mobilisation communautaire et citoyenne en matière d’identification et de mise en œuvre des mesures de prévention.

Programmation

À venir…

AXE 2 : TRANSMISSION ET DIAGNOSTIC

Direction

Hugo Soudeyns, professeur titulaire, Département de microbiologie, infectiologie et immunologie, Université de Montréal

Résumé

L’Axe 2 aborde la transmission et le diagnostic de la COVID, et éventuellement, d’autres nouvelles maladies à la sources de crises sanitaires majeures, de façon transversale en permettant le dialogue et la complémentarité entre:

1) les expertises sur les réponses antivirales et inflammatoires, les modes de transmission (incluant les interfaces animal-humain), en épidémiologie, sur les banques de données et de tissus (comme les biobanques) ainsi que sur les capacités diagnostiques (comme le développement de tests et d’équipements);

et

2) les expertises de santé publique et de médecine familiale et de première ligne.

Programmation

À venir…

Projet en cours

Développement d’un vaccin à spectre élargi de protection contre le SRAS-CoV-2 basé sur l’utilisation du peptide extracellulaire de la protéine M comme antigène vaccinal.

Chercheur :

Denis Leclerc, Université Laval

Titre :

Développement d’un vaccin à spectre élargi de protection contre le SRAS-CoV-2 basé sur l’utilisation du peptide extracellulaire de la protéine M comme antigène vaccinal.

Résumé :

Les vaccins utilisés pour nous protéger contre le SARS-CoV-2 induisent la production d’anticorps dirigés contre la protéine de la spicule (S) du virus ancestral à l’origine de la pandémie. Il est établi que de nouveaux variants du virus, comme le variant omicron BA.2, sont capables d’infecter les personnes vaccinées malgré la présence d’anticorps anti-S. Heureusement, le vaccin offre une résistance à l’infection qui mène rarement au développement d’une maladie grave nécessitant une hospitalisation.

Néanmoins, le virus poursuit son évolution rapide dans un contexte immunologique favorable à la sélection d’un nouveau variant dérivé d’Omicron qui sera capable de contourner la protection offerte par les vaccins. Il est impératif de modifier les formulations vaccinales pour assurer une protection contre les infections par les nouveaux variants. En réponse à ce besoin, nous utiliserons une nouvelle plateforme vaccinale basée sur l’utilisation d’une nanoparticule (nanos) pour créer un vaccin qui dirigera une réponse immunitaire à spectre élargi de protection contre le SRAS-CoV-2. Nous utilisons un antigène conservé, commun à tous les variants connus à ce jour, pour développer une formulation vaccinale offrant une protection à spectre élargie. Cet antigène est le peptide extracellulaire de la protéine M du SARS-CoV-2 (Me). L’association des nanoparticules à Me génère une formulation vaccinale qui sera testée pour évaluer son potentiel à protéger contre les infections induites contre les variants Delta et Omicron BA.2 du SARS-CoV-2. Ces résultats nous permettront de faire une preuve de concept sur l’efficacité de cette approche dans le but de complémenter les vaccins courants et en augmenter l’efficacité dans la lutte contre le SARS-CoV-2.

Consulter le document complet >>

AXE 3 : URGENCE ET RÉANIMATION

Direction

Dr François Lamontagne, interniste et professeur titulaire au Département de médecine
Denis Boutin, patient partenaire, Université de Sherbrooke

Les préoccupations de l’axe 3 :

  • L’axe 3 du RQCP a comme thème porteur les soins aigus en établissements de santé;
  • Nous considérons que l’évaluation des interventions prodiguées dans les établissements de soins aigus est déjà bien entamée avec le soutien d’autres organismes subventionnaires;
  • A contrario, nous remarquons que l’accessibilité aux soins aigus a été compromise à certains endroits, à différents moments de la pandémie, lorsque les demandes d’admission dans certaines unités de soins, notamment les unités de soins intensifs, dépassaient les capacités d’accueil et mérite donc une attention particulière;
  • L’exemple de la COVID-19 a montré une diversité du nombre et de l’intensité des cas dans le temps et par région. L’étranglement du système de santé suivant des fluctuations de la demande de soins aigus est aussi perceptible en dehors de crises et mène régulièrement à des revendications cycliques d’établissements de santé ayant pour plaidoyer l’augmentation de leurs capacités locales sans tenir compte des capacités des établissements voisins;
  • Étant donné la hausse des coûts du système de santé et les contraintes budgétaires associées, l’idée s’impose d’optimiser les ressources actuelles et d’utiliser les infrastructures dans une perspective globale plutôt que locale.
  • Bien que l’idée porte le potentiel d’améliorer l’efficience du système de santé québécois, il importe d’avoir une évaluation en bonne et due forme du réel potentiel de la pratique.
    • La cueillette de nouvelles données et une évaluation des approches actuelles et des solutions proposées s’imposent afin d’identifier les approches ou les modes de fonctionnement à améliorer. L’évaluation des utilisateurs du système doit également être hautement considérée;
    • D’autres systèmes existent au Canada (et ailleurs) offrent des points de comparaison pertinents à considérer dans l’analyse;
    • Il est souhaitable de tirer des leçons de l’expérience vécue par les diverses parties prenantes du système québécois depuis le début de la pandémie.

Appel à projets

Projet en cours

Analyse descriptive des systèmes de coordination des transferts de patients nécessitant des soins critiques au Canada.

Nom du projet :

Analyse descriptive des systèmes de coordination des transferts de patients nécessitant des soins critiques au Canada.

Équipe :

Marie-Eve Desrosiers (Chercheure principale)

Lynne Moore (Co-chercheure principale)

Caroline Ouellet (Co-chercheure principale)

Denis Boutin (Co-chercheur principal, patient partenaire)

Objectifs du projet :

  • Objectif principal – Dresser un inventaire des systèmes de coordination des transferts interhospitaliers nécessitant des soins intensifs au Canada (10 provinces et 3 territoires);
  • Objectif spécifique – Comparer les dispositifs de coordination en mettant en lumière: la gouvernance, les mécanismes, les outils et les processus.

Méthodologie :

Cette étude est une enquête descriptive transversale des systèmes de coordination interhospitalière pour les patients nécessitant des soins intensifs au Canada. Nous utiliserons les lignes directrices sur le développement d’enquêtes (1) et nous réaliserons une revue de la littérature (2000-2021) afin de générer une liste de critères touchant les systèmes de coordination interhospitaliers de transfert des patients en soins intensifs. Nous développerons une liste des principaux composants d’un système de transfert ICU-interhospitalier sur la base d’études visant l’importance d’améliorer la qualité des transferts interhospitaliers.

Les répondants potentiels seront identifiés à l’aide des sites Web provinciaux du ministère de la Santé, des sites Web des programmes de soins intensifs et comprendront les gestionnaires (médicaux, cliniques et/ou administratifs) des structures de coordination des transferts interhospitaliers.  Nous distribuerons à ces personnes identifiées une enquête en ligne à l’échelle nationale destinée à évaluer la nature et les composantes des systèmes de coordination des transferts interhospitaliers en place.

Résultats escomptés:

Cette étude fournira un inventaire détaillé des structures des systèmes canadiens de coordination des transferts en soins intensifs et nous permettra de mettre en évidence les différences structurelles, en mettant ainsi en évidence les domaines potentiels d’amélioration.

Calendrier :

Nos travaux se sont amorcés en mai 2021. Nous planifions la fin de notre projet dès le début 2022.

Budget :

Le budget total projet s’élève à $60 000. L’axe 3 du RQCP supporte le projet pour la somme de $18 000. Le projet est en ligne directe avec les préoccupations de l’axe 3 et profite actuellement de financement complémentaire important. 

Référence :

1. Burns KEA, Duffett M, Kho ME, Meade MO, Adhikari NKJ, Sinuff T, et al. A guide for the design and conduct of self-administered surveys of clinicians. CMAJ Can Med Assoc J J Assoc Medicale Can. 29 juill 2008;179(3):245‑52. 

AXE 4 : À VENIR

À venir…

AXE 5 : ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES ATTEINTES, RÉTABLISSEMENT ET RETOUR À L’ÉQUILIBRE

Direction

Directeur: Simon Décary, professeur, École de réadaptation de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke
Codirectrice: Anne Bhéreur, patiente partenaire

Résumé

L’Axe 5 Accompagnement des personnes atteintes, rétablissement et retour à l’équilibre se penche sur les conséquences à moyen et long terme de la pandémie sur l’ensemble de la population, avec une attention particulière aux groupes de personnes plus vulnérables.

Aborder les manifestations persistantes de la maladie (COVID longue, réadaptation, etc.) et des effets des mesures sanitaires (santé mentale, processus de deuil) nous permettra ainsi de nous informer sur le suivi des cycles pandémiques et, finalement, boucler la boucle avec l’Axe 1 en identifiant les mesures de prévention probantes en préparation de la prochaine crise.

Programmation

À venir…

AXE 6 : LEVIERS SYSTÉMIQUES

Direction

À venir…

Résumé

L’Axe 6 Leviers systémiques se penche sur l’ensemble des acteurs, forces et autres mécanismes au sens large qui participent à l’établissement de structures permettant de répondre à une crise – politiques publiques, technologies, éthique, mobilisation sociale, etc. Ces leviers peuvent parfois s’avérer des sources d’innovation que l’Axe 6 cherchera à documenter.

Programmation

À venir…